Poème sucré

Poème rédigé spécialement dans le cadre de ma participation au marché aux sucreries d’Erstein, et destiné à mettre en évidence les nombreuses douceurs auxquels les visiteurs allaient pouvoir se confronter !

macaron1

Poème sucré

Bienvenue à vous, visiteurs et amis ersteinois,
Vous venez de pénétrer dans le royaume du chocolat,
Un endroit ou le sucre, sous toutes ses formes, est roi,
Bonbons, pâtisseries et gourmandises, c’est aussi simple que ça.

Contentez-vous, tout d’abord, du plaisir des yeux,
Car même si l’on dit parfois qu’ils sont plus gros que le ventre,
De ces délices, vous pourriez vite tomber amoureux,
Gare alors à ne pas vous y laisser trop prendre.

Parmi ce vivier de couleurs, vous effleurez un macaron,
Que vous laissez légèrement craqueler sous votre doigt,
Vous comprenez alors tous ses secrets durant ce bref instant d’évasion,
Tandis que vos lèvres s’entrouvrent, non sans un certain émoi.

Puis vous rapprochez le macaron de votre bouche impatiente,
En le croquant, une explosion de saveurs vous envahit,
Elle offre à vos papilles la sensation qu’elles attendaient, frémissantes,
Vous vous sentez alors défaillir : Mais ce n’est pas fini.

Vous décidez alors de vous laisser aller,
Tel un aventurier arpentant les allées de terres nouvelles,
A la recherche d’un moment depuis des mois égaré,
Le partage d’un délice sucré, à l’aube de Noël.