La France est belle

La poésie, tout comme l’art en général, peut survivre à n’importe quel terroriste. Tout comme la France. Voici la raison d’être de ce simple poème, rédigé en réponse aux attaques terroristes survenues à Paris le vendredi 13 novembre 2015.

Sur notre belle France, les bombes pleuvent

Le coq a désormais cessé de chanter

Mais il n’a pas encore perdu sa dignité

L’élan de solidarité en est la preuve

 

Les terroristes ont fait exploser leur haine sur notre sol

Ils n’ont pourtant réussi qu’à déverser leur bêtise

Aujourd’hui, nous vivons sans doute la pire des crises

Mais nous devons rester debout, tel est notre rôle

 

Peut-être est-ce véritablement la guerre en France

La bataille contre la bêtise humaine est la pire

Mais nous voguerons toujours sur le même navire

Et, dans le cœur de l’extrémisme, nous enverrons nos lances

 

Il est impossible de stopper la course destructrice du monde

Mais nous pouvons l’aider à évoluer au mieux

En n’oubliant pas que nous sommes toujours plus nombreux

Que quelques inutiles kamikazes et poseurs de bombes

 

Après la pluie meurtrière reviendra le beau temps

Mais il y aura encore des averses dans le monde

Pourtant, c’est lorsque le tonnerre gronde

Que les êtres humains se retrouvent vraiment

 

C’est ensemble qu’il vaincront la terreur

(Ré)unis par et pour l’amour de leur pays

La paix n’aura jamais de prix

Tant qu’elle émergera du fond de nos cœurs

 

JesuisParis- Philippe SCHNEE